Grattage et creusement

Il est bien connu que le lapin de garenne est un animal fouisseur qui creuse des terriers (figure 13) . Le lapin domestique laissé avec assez de temps libre pour creuser sur un sol adéquat creuse effectivement lui aussi. Si des lapins domestiques sont dans un enclos dont la clôture n'est pas enterrée, ils creusent immanquablement sous la clôture (figure 14) et s'échappent ainsi.


Figure 14: les lapins domestique creusent très bien s'ils en ont
l'occasion, en particulier sous les clôtures.

 


Figure 13 : Vue en coupe d'un terrier de lapins de garenne

 

 

 

Pour mettre bas, la lapine de garenne se creuse un terrier particulier, une rabouillère qu’elle garnit d’herbe, de feuilles mortes et du poil qu’elle se prélève sur l’abdomen (ce qui en outre améliore l’accessibilité aux tétines). Chez la lapine domestique, cette fonction est remplacée par la mise à disposition d’une boite à nid munie d’une litière que la lapine aménage à sa guise dans les jours précédents la mise bas. L'expérience montre que les copeaux de bois dépoussiérés permettent aux lapines de faire des nids d'une qualité meilleure que qu'avec de la paille.


Figure 15: La lapine de garenne creuse, une rabouillère pour mettre bas et élever sa portée


Figure 16: Dans un élevage au sol, une lapine creuse aussi un trou ± profond pour mettre bas

 

 

 


Figure 17 : En élevage rationnel, l'éleveur fournit à chaque lapine une boîte à nid garnie de litière, si possible de copeaux